chiots-alaskans-groenlandais-chiens-de-traineau-Laponie__1_.JPGNés pour courir..

C´est ce qui se dit des chiens de traîneau... Ils sont sélectionnés depuis des générations, non pas pour leur esthétisme mais pour leur envie de courir, leur endurance, leurs caractéristiques morphologiques.. D´ici un an, ce seront des sportifs de haut niveau..

Mais en attendant, ils découvrent la vie!

Tout juste les yeux ouverts, ils sortent de la niche et rencontrent les adultes. Nous choisissons d´élever les chiots directement au cœur de la meute. Cela ne se fait pas couramment mais nous y voyons de gros avantages, notamment au niveau de la cohésion sociale entre les chiens et de leur équilibre mental. 

Les adultes et les adolescents apprennent à respecter les petits, ne pas les bousculer. Ce respect des petits est important lorsque nous travaillons avec des enfants, qui sont parfois 2 fois plus légers que les chiens.. :-)

De leur côté, les chiots apprennent vite tout ce qu´ils doivent savoir, en imitant les grands. Tous les codes sociaux qui fondent la hiérarchie, indispensable au sein de la meute, sont acquis en un rien de temps. Ils testent jusqu´oú ils peuvent aller par le jeu (mordre, sauter, essayer de dominer) et se font remettre en place lorsqu´ils vont trop loin. Ils trouvent vite leur équilibre, indispensable pour avoir des chiens bien dans leur tête, joueurs, respectueux..

Ces chiots sont des alaskans croisés avec du Groenlandais (cf. Bon à savoir dans le site web), c´est la 3e et dernière fois que nous faisons cette portée. Le père est Dabaï, le chien de tête de Vincent et la Mama Opale, une Groenlandaise excellente maman.